Burg à la croix

  • Victor Hugo
  • 1850
  • Crayon de graphite, plume, pinceau, encre brune et lavis, lavis d'encre noire, fusain, crayon gras, rehauts de gouache blanche, rehauts d'or, zones frottées, réserves, utilisation de pochoirs sur papier beige collé sur une toile tendue sur un châssis.
  • MVHPD0040-2
  • Museo : Maisons de Victor Hugo, Paris / Guernesey

Le Burg à la croix est à la fois par son format, sa qualité et sa complexité technique, l’ampleur de sa composition et son thème qui nous plonge au cœur de la poésie graphique de Victor Hugo, son œuvre majeure. Unissant dans une même vision souvenirs des burgs des rives du Rhin et châteaux d’Espagne Hugo nous donne cette image, baignant dans une lumière lunaire où les murs du palais se reflètent dans un fleuve nimbé de brumes, tout empreinte d’une mélancolie méditative. Au premier plan un pont est surmonté d’un calvaire qui est inspiré d’une croix byzantine que possédait Hugo et qui se trouve toujours à Hauteville House.

Ce grand dessin fut acquis en juin 1852, à la vente du mobilier de Victor Hugo qui suivit son départ en exil, par Paul Meurice qui en redoutait la perte. Voulant le rendre à Hugo à son retour en France, celui-ci refusa et ajouta alors les cadre peint avec la dédicace dont les dates rappelle le séjour chez Paul Meurice qu’il l’avait accueilli à son domicile.

Le Burg à la croix est à la fois par son format, sa qualité et sa complexité technique, l’ampleur de sa composition et son thème qui nous plonge au cœur de la poésie graphique de Victor Hugo, son œuvre majeure. Unissant dans une même vision souvenirs des burgs des rives du Rhin et châteaux d’Espagne Hugo nous donne cette image, baignant dans une lumière lunaire où les murs du palais se reflètent dans un fleuve nimbé de brumes, tout empreinte d’une mélancolie méditative. Au premier plan un pont est surmonté d’un calvaire qui est inspiré d’une croix byzantine que possédait Hugo et qui se trouve toujours à Hauteville House.

Ce grand dessin fut acquis en juin 1852, à la vente du mobilier de Victor Hugo qui suivit son départ en exil, par Paul Meurice qui en redoutait la perte. Voulant le rendre à Hugo à son retour en France, celui-ci refusa et ajouta alors les cadre peint avec la dédicace dont les dates rappelle le séjour chez Paul Meurice qu’il l’avait accueilli à son domicile.

- See more at: http://mdp-vh.preprod-wsb.com/fr/oeuvre/le-burg-la-croix#sthash.urMb3gbo.dpuf

Le Burg à la croix est à la fois par son format, sa qualité et sa complexité technique, l’ampleur de sa composition et son thème qui nous plonge au cœur de la poésie graphique de Victor Hugo, son œuvre majeure. Unissant dans une même vision souvenirs des burgs des rives du Rhin et châteaux d’Espagne Hugo nous donne cette image, baignant dans une lumière lunaire où les murs du palais se reflètent dans un fleuve nimbé de brumes, tout empreinte d’une mélancolie méditative. Au premier plan un pont est surmonté d’un calvaire qui est inspiré d’une croix byzantine que possédait Hugo et qui se trouve toujours à Hauteville House.

Ce grand dessin fut acquis en juin 1852, à la vente du mobilier de Victor Hugo qui suivit son départ en exil, par Paul Meurice qui en redoutait la perte. Voulant le rendre à Hugo à son retour en France, celui-ci refusa et ajouta alors les cadre peint avec la dédicace dont les dates rappelle le séjour chez Paul Meurice qu’il l’avait accueilli à son domicile.

- See more at: http://mdp-vh.preprod-wsb.com/fr/oeuvre/le-burg-la-croix#sthash.urMb3gbo.dpuf