Nuit des musées

NUIT DES MUSEES 2017


Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin

Au programme de cette 13e édition de la Nuit des Musées le samedi 20 mai :

  • Ouverture du musée jusqu'à 20h

  • 18h : Lettres d’Oflag. André à Paulette – 1940-1945

Lecture théâtralisée d'une vingtaine de lettres écrites en captivité par André Vincenot à son épouse Paulette entre septembre 1940 et mai 1945.
André Vincenot épouse Paulette Cabon, le 6 juillet 1939. Le temps des jours heureux est bien court. Deux mois plus tard, la guerre éclate et le couple est séparé. La « drôle de guerre » n’est drôle pour personne. Le 23 mai 1940, André, sous-lieutenant d’infanterie, est blessé à la tête.
Un mois plus tard, avec tant d’autres, il est fait prisonnier par les Allemands victorieux et conduit vers les Sudètes dans un premier Oflag.
Commence alors pour André le temps de la captivité. Pouvaient-ils imaginer lui et ses camarades qu’elle durerait cinq ans ? Pendant toutes ces années, André écrit à Paulette aussi souvent que possible. Des lettres d’amour où se reflète et s’exprime son quotidien : ses inquiétudes pour sa jeune épouse, ses manques face à l’absence, au vide des journées qu'il faut vaincre par tous les moyens (lecture, écriture, conférence, gymnastique), ses souffrances liées à la faim, au froid, ses attentes souvent insatisfaites d’une lettre ou d'un colis, uniques moyens d’être reliés à la « vie d’avant » mais aussi ses joies, ses espérances quand il apprend, au détour des mots de Paulette, la naissance, en mars 1941, d’une petite fille, Marie-Françoise, sa fille.
Le 25 janvier 1945, quelques jours avant l'évacuation de l'Oflag IV D près de Dresde où il est retenu prisonnier, André écrit une dernière lettre à Paulette. Commence alors pour lui une période d'errance qui le conduit, tout d'abord, de Colditz au camp de Zeithain où, le 23 avril 1945, André est libéré par une unité de cavaliers de l’Armé Rouge, puis, envoyé vers l'Est jusqu'à Bunzlau.
Retenu quelques semaines par les Soviétiques avant d'être renvoyé à l'Ouest vers les Américains, il arrive à Paris le 31 mai. Le lendemain, à Rennes, il retrouve Paulette et fait la connaissance de Marie-Françoise...
Les lettres sont lues par Éric Cénat (leur petit-fils), comédien et artiste associé de la Compagnie le Théâtre de l'Imprévu. Cette lecture est complétée par une projection de photos, de cartes et de documents d'époque ainsi que par des chansons…

Durée 1h30 / entrée gratuite
Réservation conseillée au 01 40 64 39 44 - 52 ou par mail cecile.cousseau@paris.fr

 

 

Informations pratiques

Public :
| Pour tous
Tarifs :

Entrée gratuite

Pour la lecture théâtrale : réservation conseillée au 01 40 64 39 44 - 52 ou par mail cecile.cousseau@paris.fr

Entrée gratuite

Type :
Evénements

Dates et horaires de l'activité

samedi 20 mai 2017 à 16h00