Boîte en or et pierres dures

Tabatière

La richesse de la Saxe en mines de pierres dures semi-précieuses explique la vogue de tabatières les mettant en valeur. Frédéric le Grand appréciait et collectionnait ces boîtes ; il en possédait, dit-on, autant qu'il y a de jours dans l'année. Johann Christian Neuber fut l'un des créateurs de ces mosaïques en pierres dures. Il était directeur du Trésor des Princes Électeurs de Saxe et possédait une mine. Cette boîte ronde, sans doute une tabatière, est en fait un " cabinet de pierres " : dans une résille en or sont montés 120 échantillons, à chacun desquels correspond un numéro ; à l'origine, un petit carnet en donnait la liste selon la classification du géologue allemand Abraham Gottlob Werner.