Commode (R.V.L.C.)

  • Roger Van der Cruse dit Lacroix, dit RVLC
  • Vers 1770
  • Bâti en chêne, placage de bois de violette, marqueterie de bois divers sur fond de sycomore, bronzes dorés, marbre blanc veiné
  • J 394
  • Musée : Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe siècle

Ce type de commode, dit " à la grecque " ou de "style transition" dérive d'un modèle de Jean-François Œben dont Roger Van der Cruse fut le beau-frère : façade en trois parties avec double ressaut central, formes droites sur pieds Louis XV à doubles volutes divergentes, marqueterie de fleurs, etc. Le décor de bronze de la ceinture dissimule trois tiroirs ; les deux grands sont séparés par une traverse non apparente, tandis que le devant du tiroir inférieur se termine en tablier chantourné. L'unique serrure bloque l'ouverture de tous les tiroirs. Le motif marqueté représentant une gerbe de fleurs placée dans une corbeille en vannerie posée sur un coffret plat figure également sur une commode du Victoria and Albert Museum (Londres) portant l'estampille de R.V.L.C. Cette commode, un peu massive, est caractéristique des années 1760-1775.