Tea-gown

tea-gown portée par la comtesse Greffulhe

  • Maison Worth
  • vers 1897
  • Velours de soie ciselé bleu foncé sur fond satin vert, dentelle de Valenciennes aux poignets. Doublure en taffetas de soie changeant vert et bleu
  • GAL1964.20.4 (Don de la famille de Gramont en 1964)
  • Musée : Palais Galliera, musée de la mode de la Ville de Paris

Cette robe a été portée par la comtesse Greffulhe, une des femmes les plus influentes du Tout-Paris de la Belle Epoque qui inspira à Marcel Proust le personnage de la duchesse de Guermantes. Son aspect confortable la rapproche des tea-gowns, robes d’intérieur que l’on portait pour recevoir ses intimes. La comtesse donnait le ton en matière de mode et il n’est pas étonnant de retrouver ce type de pièce dans sa garde-robe dont l’ensemble est conservé en grande partie au musée Coupée avec une grande science par la maison Worth, dont elle porte la griffe, cette robe met en valeur les motifs inspirés de la Renaissance qui composent son tissu.